Oïkos Kaï Bios Patrimoine Nature et Vie

Une fois n’est pas coutume :

nous relayons un appel de fonds pour la restauration d’une église locale.

Il s’agit de l’église de Vétraz-Monthoux. Implantée sur le lieu actuel dès le XIIIème Siècle, elle fut reconstruite en 1826 dans le style néoclassique sarde (brochure ). Pour les dons, les détails sont à cette adresse

photo © Patricia Faure

« Pleine lune de Saint Martin donne abondance de neige »

Lire en page « Racines chrétiennes », la vie de  Saint Martin,

fêté le 11 novembre

Oïkos Kaï Bios en balade

Rénovation de l’église Saints Pierre et Paul de Vétraz-Monthoux

Ce vendredi 17 novembre nous étions conviés à une visite du chantier de l’église Saints Pierre et Paul  à Vétraz-Monthoux. Il faisait froid mais un bon café nous attendait. Cet édifice souffrait d’un problème de structure, occasionné par le tassement d’une partie du terrain. Les élus et acteurs de cette rénovation, ont beaucoup insisté sur la nécessité de conserver ce patrimoine religieux en contrepoint des nombreuses déprédations commises sur les églises de France. « Une église est le fanal d’une commune » comme le dira l’un des participants. De nombreux artisans participent à ces travaux : maçons, charpentiers, maîtres verriers……..La fin est prévue pour le mois de mai 2018.

 

 

 

 

 

 


 

Jean Claude Carle, sénateur de Haute Savoie, Madame Duby-Muller, députée et Jean Paul Bosland maire de Gaillard et conseiller régional entouraient Michelle Amoudruz, maire de Vétraz-Monthoux.

Rappelons que cet édifice est totalement reconstruit en 1801 sur les bases de l’ancienne église datant du Moyen-âge. Une église particulièrement fréquentée et à laquelle les riverains sont très attachés. Restaurée, elle fera partie du circuit du patrimoine religieux sarde.

La souscription est toujours ouverte, à cette adresse  

                              Patricia Faure

 

 

Attentats

     

2017

 

31 octobre, attaque à la camionnette à New York, 8 morts et 11 blessés

13 octobre, une femme de 79 ans qui aidait les clandestins a été poignardée par l’un d’eux à Oloron Sainte-Marie ; elle est dans un état critique.

12 octobre : au Caire (Egypte), attaque au hachoir, un prêtre copte assassiné, un autre blessé.

Jeudi 5 octobre, à  Nantes, un prêtre est menacé en pleine messe avec un révolver– l’arme était peut-être un pistolet d’alarme

Lundi 2 octobre, tentative d’attentat à Paris (XVIème)   

 Dimanche 1er octobre,

   Attaque au couteau à Marseille : 2 femmes ont été tuées, l’une égorgée

   Aux USA, fusillade lors d’un concert country à Las Vegas : 58 morts, plus de 220 blessés

       Au Canada, à

Edmonton, agression

d’un policier à l’arme blanche, puis une

camionnette fonce dans la foule : 5 blessés


Vendredi 15 septembre

    fin de matinée, attaque au marteau à

Chalon/Saône :

2 blessés graves

   attentat à Londres dans le métro à 8h20 :  29 blessés

    à Paris, 6h 30, station Châtelet, un militaire attaqué au couteau


Vendredi 25 août, deux attaques au couteau

à Londres contre des policiers : deux blessés

à Bruxelles, contre les militaires : deux soldats blessés

Lundi 21 août, Marseille, une voiture fonce sur deux abris bus ; 1 mort, plusieurs blessés

Vendredi 18 août, en Finlande, à Turku, un homme poignarde plusieurs personnes : 2 morts et 6 blessés

Jeudi 17 août, en Espagne, vers minuit une voiture fauche des piétons sur la   promenade de bord de mer à Cambrilis, l’après-midi une camionnette fonce dans la foule à Barcelone :  15 16 morts et plusieurs centaines de  blessés

Lundi 14 août, Sept-Sorts, Seine et Marne,  voiture-bélier dans une pizzeria :

1 mort et 13 blessés

Le 13 août, dans une église d’Annemasse, menaces lors d’un baptême : «Croyez en Dieu car vous êtes en danger» ; pour le Procureur de la République de Thonon Philippe Toccanier «Cet homme-là est une bombe à retardement qui n'était pas loin du passage à l'acte»

Mercredi 9 août, une voiture fonce sur des militaires à Levallois-Perret, 6 blessés dont deux gravement

Samedi 5 août, tentative d’attentat à la Tour Eiffel : un homme muni d’un couteau force le contrôle de sécurité

 

Vendredi 28 juillet,

Hambourg, attaque au couteau dans un supermarché, un mort et six blessés

Mardi 4 juillet, vers 2h30, un militaire de l’Opération Sentinelle a été poignardé à Montpellier

 

Lundi 19 juin, nouvelle tentative d’attentat sur les Champs Elysées : une voiture fonce sur un fourgon de gendarmes

 Lot et Garonne, le 18 juin, un agriculteur est poignardé, .

 Le 16 juin, meurtre de Hadas Malka, garde-frontière, Jérusalem

Le 6 juin, attaque d’un policier sur le parvis de Notre-Dame de Paris

 Le 3 juin Londres :

    8 morts, 48 blessés


Le 26 mai, Plateau d’Abou Tartour, Egypte, 35 pèlerins coptes assassinés, des blessés ;

 Le 22 mai, Manchester, 22 victimes et de nombreux blessés ;

 

Le 20 avril, Champs Élysées, un policier tué

En Égypte, le 9 avril à Tanta et à Alexandrie

En Suède, le 7 avril à Stockholm;

Le 4 avril, Paris XIème, Sarah Halimi

 En Russie, le 3 avril, Saint-Pétersbourg,


Chez les Britanniques, le 22 mars à Londres;

 

Le 3 février 2017

assassinat du Dr Rousseaux à Nogent-le-Rotrou  ; Attaque à la machette de militaires au Louvre


  2016

Chez nos amis allemands, Berlin, marché de Noël le  19 décembre;


 StEtienne-du-Rouvray le 26 juillet; 

Nice le 14 juillet ;


 Magnanville le 14 juin 2016 

 

  2015

 Le 13 novembre,  Le Bataclan


 Le Thalys le 21 août ;


St Quentin-Fallavier le 26 juin ;


 Villejuif, Aurélie Chatelain, assassinée en avril par un islamiste qui avait le projet d’attentats dans plusieurs églises.

 

supermarché Casher le 9 janvier ;

Montrouge le 8,

 Charlie Hebdo le 7 janvier 2015


2014, septembre, Hervé Gourdel est assassiné en Algérie


  2012, mars, Montauban et Toulouse


  2010 en Turquie, le 3 juin  à Iskenderun, près d'Antakya (Antioche), Mgr Luigi Padovese, chef de l’Église catholique de Turquie a été poignardé

 

 1995  

Villeurbanne,7 septembre

  1995 Paris :

 17 octobre RER C

  6 octobre, avenue d’Italie :

17 août, Place Charles de Gaulle,

  25 juillet, Gare St Michel ;

 


 Nos pensées vont aux victimes et à leurs proches.

Jean Pierre GARRIGUES,

Nous apprenons avec beaucoup de tristesse la mort de Jean-Pierre Garrigues, le président du Crac Europe. Il est parti dans la nuit de samedi à dimanche (19/11).

En quinze ans il a fait du Crac, le comité radicalement anticorrida l'une des principales associations abolitionnistes de France.

Oikos Kai Bios et le Crac ont eu de nombreux contacts, entre autres pour relayer des actions. Se sachant très malade, il avait demandé aux militants anticorrida de poursuivre la lutte. Le Crac donc après une courte dissolution, s’est reconstitué. Nous serons à leur côté autant qu’il sera possible. Pour l’heure, nos pensées vont à ses proches.

Le Saint

du jour

20 nov

St Edmond

(870), Martyr   

 

 

 


 

 

 

 

Photo 

© Marie Berger

 

19 nov

Ste Elisabeth de Thuringe (1231)

Elisabeth nait en 1207. Elle vit à la cour ses 1ères années. Elle est donnée en mariage à Ludovic, Prince de Thuringe. A sa demande, la cérémonie se déroule modestement, les dépenses pour le banquet seront dévolues aux

pauvres. Ludovic encourage la

générosité d’Elisabeth.

Lui-même s’engage dans la croisade de

l’empereur Frédéric II où il trouvera la mort.

Le couple était proche des frères mineurs qui se sont installés en Thuringe dès 1222 : Elisabeth  construit un hôpital et forme une communauté religieuse. Elle est patronne du Tiers Ordre régulier de St François et de l’Ordre franciscain séculier.

Elle meurt en 1231. En 1235 elle est proclamée sainte par le Pape Grégoire IX.

Elisabeth de Thuringe est l’une des grandes figures féminines du Moyen Âge.


 


 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Le calendrier des saints est disponible en page Racines chrétiennes

Il y a 3 ans, Rémi Fraisse était tué par une grenade 

en mémoire, notre

 page d’accueil de novembre 2014  ;  http://www.collectif-testet.org/

 Renoncule à feuille d’ophioglosse, Rémi Fraisse en était spécialiste Photo publiée avec l’autorisation de REPORTERRE     

LSCV : actions

 

 

à Genève, Lausanne et Fribourg de 10h00 à 18h00

Genève, Place du Molard,  

      - Samedi 9 décembre  et

 Samedi 23 décembre 2017

Lausanne, Place de la Palud, Mercredi 13 décembre

Neuchâtel, Place Pury,  - Mercredi 29 novembre  

Un nouvel article est disponible

en page « Energies : lutte contre le nucléaire »

Le bilan de la journée des Animaux sans foyer et celui de la Journée Mondiale des Animaux

     sont  à lire en page  

     "nos actions, bilans"

STOP LINKY

Après la soirée à Evian,

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stop Linky 74 sera à Monnetier le 24 novembre

Journée Mondiale des Forêts

 

 

 

 

rendez-vous

en mars 2018

    

Renards pour la fermeture des fermes à fourrure en Pologne

Ac  Action de la Société Anti-fourrure, à cette adresse  : une lettre est à envoyer au Président  polonais et au Ministre de l’agriculture (en anglais, de préférence) , ainsi qu'à l’Ambassadeur de Pologne en France.

Détails à cette adresse https://societe-anti-fourrure.blogspot.fr/2017/10/lettre-contre-la-cruaute-infligee-aux.html

La lettre-type à envoyer au Président est aussi disponible, à cette adresse (document sous word)

 

Merci de signer la pétition

associée, ainsi que celle contre l’utilisation de vraie fourrure

 © Marie Berger

Association amie

La violence manifestée entre les hommes nous révolte et nous attriste tout autant que celle exercée sur les animaux et sur la nature. Dans le sens d’une amélioration des relations  interhumaines, nous avons le plaisir de relayer les activités de l’IFPS (Institut de Formation en Psychothérapie et Sexothérapie)  www.sexologieclinique-couple-formation.fr.

Chasse : attention, dangers !

Pour la Haute Savoie, les ARRÊTÉS en vigueur sont   accessibles sur le site Internet de la Préfecture .

plus de détails  en page "nos amis les animaux"


Notre récent modèle de lettre pour l'arrêt de la chasse le dimanche, à envoyer au Président de la République, est disponible en page "pétitions et lettres-types"

 

 Une femme de 69 ans a été assassinée dans son jardin par les tirs d'un chasseur le samedi 14 octobre 2017 à Taussac  ( France Soir), suite aux trop nombreux accidents, une pétition

est à signer à cette adresse

Merci de signer aussi

cette Pétition contre la chasse à courre


Nouvelles du mois

 

CONSULTATION DU PUBLIC CONCERNANT  

LES BOUQUETINS DU MASSIF DU BARGY

 

Nous avons participé à l’enquête sur les bouquetins qui a eu lieu du 9 au 23 octobre 2017.

Le dossier est disponible à cette adresse  

 

Notre courrier

Monsieur le Préfet,

 

Notre association souhaite s’exprimer au sujet de  la capture, l’euthanasie de bouquetins séropositifs en vue de la constitution d’un noyau sain et en vue de sa surveillance. L’ordre donné est le prélèvement de bouquetins non testés séronégatifs présents sur les secteurs «Grand Bargy», «Petit Bargy» et «Jalouvre Peyre», pour maîtriser l’épidémie de brucellose au sein de cette population.

 

CONSTAT

 

La présente consultation a une durée fort courte, soit une quinzaine de jours. Celle concernant les dates d’ouverture de la chasse à laquelle nous avons répondu en mai avait un délai aussi bref. C’est sans doute la règle, mais cela laisse peu de chance aux bouquetins de sortir vivants de l’opération.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

LA SITUATION DES ANIMAUX SAUVAGES

 

Le bouquetin fait partie de notre patrimoine. Dès la Préhistoire, Capra Ibex, représenté dans la grotte de Lascaux, est présent partout en France. Il faillit être éradiqué avec l’apparition de l’arbalète, puis des armes à feu.

 Selon le Dauphiné Libéré, Charles-Félix, (roi de Sardaigne, prince de Piémont et duc de Savoie de 1821 à 1831) fut le premier à en interdire la chasse sur les terres royales, puis son successeur Victor Emmanuel II, en 1856, en fit un animal protégé (source http://lebruitduvent.overblog.com/bouquetinsdossier.html ).

Comme tant d’autres animaux sauvages, le bouquetin est menacé par l’homme, encore de nos jours, alors que ce dernier n’a plus besoin de chasser pour se nourrir.

Deux abattages massifs ont eu lieu, en 2013 et en 2015, et le problème n’est toujours pas résolu.

Nous notons par ailleurs qu’en octobre 2015, Nicolas HULOT par le biais de sa fondation, s’était déclaré contre l’abattage (Paris Match

 

 

 

LE RISQUE SANITAIRE

 

Il est question, dans le rapport de l’ANSES annexé au dossier, de vaccination.

Pourquoi s’être précipité en 2015 pour tuer plus de 200 bouquetins ? Pourquoi avoir suivi l’appel de Bernard Accoyer comme en témoigne l’article du Dauphiné Libéré du 19 mars 2015

« Bouquetins : Accoyer plaide l’éradication » ?

 

Que de temps perdu et de vies d’animaux écourtées !

 

 

LES PRESSIONS

 

  LLes agriculteurs

La question est d’ordre économique. Les exportations de fromage sont menacées. La seule présence possible de la brucellose est-elle vraiment le cœur du problème ? La signature du CETA avec le Canada va amener bien d’autres préjudices à l’agriculture de notre pays et l’on aura perpétré un nouveau massacre pour rien. Nous remarquons en outre que les normes sanitaires invoquées ne valent pas non plus pour l’élevage intensif pratiqué en France : l’usage massif  d’antibiotiques entraînant l’antibiorésitance et la difficulté à guérir certains infections.

Une fois de plus, l’animal est le bouc-émissaire du malaise du monde agricole et des excès de l’agroalimentaire.

 

Or, il existe des alternatives à l’abattage des bouquetins.

Le reblochon doit être fabriqué avec du lait cru. Cependant, augmenter la durée d’affinage efface le risque sanitaire, comme le montre le Blog

http://lebruitduvent.overblog.com/bouquetinsdossier.html :  « Le cahier des charges du reblochon n’autorise pas la pasteurisation. Cependant, une étude de l’ANSES, évoquée par le CNPN, tend à montrer que l’affinage d’un fromage, quelle que soit sa durée, inactive la bactérie. (A3, p°12  (A3) Rapport de l’ANSES du 31 octobre 2012. http://www.anses.fr/Documents/BIORISK2012sa0115.pdf ) (C1 (C1) Avis du Conseil National de Protection de la Nature du 11 septembre 2013. Disponible sur cette page). Ce point est contesté par l’État.

Quoi qu’il en soit, augmenter la durée de l’affinage du reblochon n’est pas contraire au cadre de l’Appellation d’Origine Protégée Reblochon (D3 Décret du 15 novembre 1999 relatif à l’appellation d’origine contrôlée « Reblochon » : « La durée totale d'affinage doit être de quinze jours minimum à compter de la date de fabrication. » Aucune durée maximale d’affinage n’est fixée. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000762355&dateTexte=&categorieLien=id), et permettrait d’inactiver, de façon certaine, la bactérie. Qu’est-ce qui est le plus préjudiciable à la société : le fait d’affiner un fromage quelques semaines de plus (comme c’était le cas auparavant) ou l’abattage massif d’animaux protégés ? ».


  LLes chasseurs

Nous lisons dans le Blog « Le bruit du vent », à cette adresse

« VIII. La pression des fédérations de chasse

Des fédérations de chasse sont opposées à la protection des bouquetins. Certaines ne s’en cachent pas. Suite aux abattages des bouquetins du Bargy, l’Association des Chasseurs à l’Arc de Franche-Comté a publié sur son blog : « les bouquetins mâles sont vendus selon la longueur des cornes. Le tarif varie de 2 430 € (= 3 000 CHF) pour un trophée jusqu’à 55 cm et 16 200€ (=20 000 CHF) pour celui qui atteindrait 110 cm (ce qui est rare). La moyenne des trophées de Bouquetins mâles adultes se situe autour de 85 cm et se facture 6 500 € (= 8 000 CHF). Estimons que l’Etat Français vient de s’asseoir sur plus de 650 000 €. (…) il est anormal de passer à côté d’une telle activité économique. (…) Alors valorisons la faune sauvage française en la chassant. Et exigeons que l’on ouvre la chasse du Bouquetin des Alpes en France. » (P4 Blog de l’Association des Chasseurs à l’Arc de Franche-Comté. « 198 bouquetins abattus. Quel gâchis » ! : http://www.acafc.net/article-198-bouquetins-des-alpes-abattus-quel-gachis-121199483.html) »

C’est extrêmement préoccupant, s’agissant de surcroît d’une espèce protégée. Il semble qu’il y ait eu un trafic suite à l’abattage de 2015. Qu’a fait la justice ? Nous n’avons jamais entendu parler d’enquête sur le sujet.

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le CERFA fait état de prélèvement de 300 bouquetins. C’est énorme, eu égard aux différents abattages qui ont déjà eu lieu, sans effet notoire puisqu’on en est encore là aujourd’hui. En effet, malgré la décision de l’ANSES qui considérait le risque minime pour la santé humaine, le Préfet avait décidé d’abattre plus de 200 bouquetins à l’automne 2013. Le massacre avait d’ailleurs marqué les mémoires, l’accès et le survol du massif avait été interdit pendant plusieurs jours, tout comme en 2015 où l’opération a été renouvelée (http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2015/10/08/massif-du-bargy-les-gendarmes-deployes-l-abattage-des-bouquetins-debuterait-ce-matin)   avec le peu de succès que l’on connaît.

Monsieur le Préfet évoque, dans la demande de destruction d’espèce protégée auprès du Ministère de la transition écologique et solidaire, « la pression locale de plus en plus forte sur ce sujet sensible », tandis que le CERFA cité plus haut fait uniquement mention du risque sanitaire. Cette distorsion nous laisse pantoises.

 

Pour conclure

Nous demandons de donner un répit aux bouquetins, et de ne pas effectuer de « prélèvements », c’est-à-dire, de les assassiner. Une vaccination pourrait, au pire, être envisagée. Nous souhaiterions plutôt de laisser la nature « se refaire ». Elle s’y entend mieux que les hommes !

Les agriculteurs ont perdu le sens de leur travail, la mondialisation et les « marchés » les obsèdent au point d’en oublier qu’ils doivent le respect à la nature qui nous nourrit. Quant aux chasseurs....Après les tirs de loup, l’abattage massif de bouquetins, ensuite, à quelle espèce va-t-on s’attaquer ?

 

Nous vous remercions de l’intérêt porté à ce courrier.

Veuillez agréer, Monsieur le préfet, nos salutations respectueuses.

Pour OÏKOS KAÏ BIOS                                        les membres cofondateurs

 

...............................

Pour participer à cette action en faveur des bouquetins, la consultation étant close, nous proposons d'écrire au Préfet ; la lettre-type est à télécharger
Merci de nous informer de la réponse... 

© Oïkos Kaï Bios 2007-2017